Top

News

50 Years Buggy, A Belgian story: du 2 février 2019 au 10 mars 2019


Bien que née en 1964 en Californie, le concept de cette petite voiture amusante, souvent sans toit, traversa rapidement l’Atlantique pour venir prendre racine chez nous. Non moins de cinq fabricants belges se lancèrent dans l’aventure entre 1969 et 1976. On retrouve des Buggies sous différentes marques : Ritter (à Jemeppe), Apal (à Blegny), Van Clee (à Roeselare), VF Dune (à Namur) et Méan (à.. Méan).

La particularité des Buggies est qu’il s’agit de coques en polyester, commercialisées sous forme de kit à monter sur des châssis de voitures peu coûteuses – en l’occurrence, à l’époque, des Coccinelles (bien qu’il y eut également d’autres marques).  C’est sans doute la raison pour laquelle le nom 'Buggy' ferait référence au sobriquet anglais de la Coccinelle : 'Bug'.La Belgique fabriqua quelque 10.000 Buggies dont la plupart furent exportées.  Aujourd’hui, il reste plus de 700 Buggies dans notre pays.

Durant les mois de février et début mars, Autoworld exposera quatorze Buggies belges. Outre un vrai Meyers Manx, sept APAL et plusieurs autres Buggies belges seront présentés.

Vers 1965, un certain Bruce F. Meyers construit, en Californie, des véhicules de plage avec une carrosserie en polyester sur base de la Coccinelle VW. La Meyers Manx peut être étiquetée comme le Buggy d’origine. Le succès est immédiatement au rendez-vous mais il faut attendre 1968 pour que les premiers "Buggies" soient importés en Europe.
Edmond Pery, l'homme à l'origine de la marque APAL à Liège, est l'un des premiers à voir le potentiel des buggies. Il veut être le premier à présenter un Buggy original à la direction de Volkswagen afin d'obtenir une garantie du fabricant pour la pièce mécanique.
Charles Van den Bosch conçoit le corps avec l'entaille typique sur les flancs qui caractérise un buggy APAL. En collaboration avec la société française Multimaco, un premier Buggy APAL est présenté au Salon de Paris en 1969. 160 commandes sont prises en 10 jours.
Pery reçoit l'autorisation de Volkswagen de commercialiser son buggy via le réseau officiel de Volkswagen en Belgique et réussit le crash-test nécessaire à l’homologation de son véhicule par le TÜV en Allemagne. L’histoire peut commencer.APAL construira également des carrosseries pour Ritter et plusieurs autres constructeurs. Mais il y a aussi d'autres fabricants belges qui se lancent dans l’aventure des buggies pour une période plus ou moins longue : Vanclee à Roulers, mais aussi Mean dans la commune du même nom dans les Ardennes et VF en région namuroise.
A l’étranger également, divers constructeurs tirent leur épingle du jeu, mais c’est probablement APAL qui reste le plus important avec non seulement des Buggies classiques, mais aussi des modèles sportifs comme le Jet ou la Corsa, ou des véhicules de loisirs comme le Auki. On estime qu’APAL a construit environ 5 500 Buggies. Si ce n'est pas un record pour une entreprise européenne, ce n’en est certes pas très loin …



07/02/2019

Politique sur la vie privée   -   Cookies   -   Unsubscribe

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies permettant le partage de votre expérience, ainsi que le bon fonctionnement et la mesure d’audience de notre site internet.

Plus d’infos