Top

News

Une Tesla Roadster de 2009 s’invite à Autoworld

Au mois de février, Autoworld a reçu une des premières voitures de la marque électrique Tesla. Il s’agit d’une des 250 premières versions « Signature » à édition limitée.  Cette Tesla Roadster fut achetée neuve par Athlon Belgium et elle est actuellement installée, comme il se doit, dans la zone (grandissante) des voitures électriques d’Autoworld.Si tous les fans de voitures électriques savent que le grand patron des automobiles Tesla s’appelle Elon Musk, il est sans doute intéressant de s’attarder sur l’histoire de celui qui a insufflé son nom à la voiture : Nikola Tesla.
D’où provient le nom Tesla ?  La plupart d’entre-vous le savent sans doute mais une piqure de rappel n’est jamais inutile.En 2003, Elon Musk lance la construction de voitures électriques sous la marque Tesla en référence à un certain… Nikola Tesla.

Nikola Tesla est un inventeur et ingénieur américain d’origine serbe, né en 1856. Il est à l’origine de la découverte et du développement du courant alternatif pour le transport et la distribution de l’électricité.  C’est lui qui mit au point, entre autres, les premiers alternateurs et le premier moteur à induction à courant alternatif. Il est également connu pour avoir su mettre en pratique la découverte du caractère ondulatoire de l’électromagnétisme et avoir décrit de nouvelles méthodes pour réaliser la « conversion de l’énergie ». Nikola Tesla est aujourd’hui reconnu comme l’un des ingénieurs (il préférait se définir comme « découvreur »)  les plus créatifs de la fin du 19ème et du début du 20ème  siècle.

Surnommé le « savant fou », il était avant tout un grand humaniste et rêvait d'apporter gratuitement l'électricité dans tous les foyers grâce au courant alternatif en le véhiculant sans fil.  On lui doit des centaines d’inventions ! Pourtant, il resta dans un relatif anonymat jusqu'à plusieurs décennies après sa mort, car la plupart de ses inventions furent attribuées à tort à son rival Thomas Edison (le grand défenseur du courant continu) chez qui il fut engagé lorsqu’il émigra aux Etats-Unis en 1884, et qui enregistra un grand nombre des brevets de Nikola Tesla.

La différence primordiale entre les deux hommes était que « Thomas Edison voulait faire fonctionner les choses et les vendre alors que Nikola Tesla voulait simplement comprendre les mystères de l’électricité » (cfr l’historienne Jill Jonnes). Tombé dans la pauvreté après sa démission de chez Thomas Edison, il se fait racheter ses brevets en acceptant de renoncer à une clause spécifiant qu’il toucherait la somme de 2,50$ par cheval-vapeur de courant alternatif vendu. Se serait-il battu pour la maintenir qu’il serait sans doute devenu un des hommes les plus riches de son époque !

Nikola Tesla est ensuite approché par George Westinghouse, grand concurrent d’Edison.  Entre les deux, la « guerre des courants » est officiellement ouverte ! En 1896, le courant alternatif de Westinghouse-Tesla est installé aux Etats-Unis mais Westinghouse, couvert de dettes, convainc Nikola de renoncer à ses royalties.

Tesla s’isole peu à peu après avoir échoué, en 1901, à réaliser la première transmission radio transatlantique depuis la tour de Wardenclyffe. C’est son rival Guglielmo Marconi qui est décoré du Prix Nobel pour son invention de télégraphie sans fil dont la découverte fut permise grâce à l’un des brevets de Tesla.

Nikola Tesla meurt en 1943 dans une chambre d’hôtel à New York, couvert de dettes mais en laissant 300 brevets derrière lui, dont ceux sur le courant alternatif, la haute fréquence et la télégraphie sans fil.

Sa sépulture se trouve aujourd’hui à Belgrade, capitale de la Serbie, dans le musée Nikola-Tesla, et l’aéroport de Belgrade s’appelle Aéroport Nikola Tesla.

En 1960, son nom fut donné au tesla (T), l’unité internationale d’induction magnétique. Aujourd’hui, le nom Tesla est surtout associé aux voitures électriques de luxe.

Pourtant… ayons toujours une petite pensée pour ce « poète de la science », comme le surnommait son rival Thomas Edison, chaque fois que nous appuyons sur un interrupteur pour allumer la lumière dans une pièce.  Il fait appel au courant alternatif inventé par Tesla.








24/03/2021

Politique sur la vie privée   -   Cookies   -   Unsubscribe

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies permettant le partage de votre expérience, ainsi que le bon fonctionnement et la mesure d’audience de notre site internet.

Plus d’infos